lundi 5 mars 2012

Copeaux à grignoter ...



Les copeaux ou "li bofa"  : tirée du livre "La cuisine du Comté de Nice" de J. Médecin, c'est une recette qui m'intriguait et que j'ai eu envie d'essayer.

On peut comparer les copeaux à des langues de chat rigolotes et croustillantes parfumées à la fleur d'oranger !

Ce sont de jolis biscuits légers, très agréables à grignoter avec une tasse de thé . . .

Je ne sais pas si je leur ai donné la forme "académique", mais je trouve celle-ci sympathique.




Ingrédients

100 g de sucre en poudre
oeufs
une cuillère à soupe d'eau de fleur d'oranger
100 g de farine



Préparation

  • Allumer le four à 180 °C.
  • Battre les deux oeufs en omelette, y incorporer 100 g de sucre en poudre, sans trop mélanger. 
  • Ajouter une cuillère à soupe d'eau de fleur d'oranger, puis 100 g de farine. Mélanger. Cette pâte doit être bien homogène, mais il ne faut pas la travailler plus d'une minute.
  • Poser une feuille de papier sulfurisé sur une plaque à pâtisserie et l'enduire légèrement de beurre fondu à l'aide d'un pinceau.
  • A l'aide d'une poche à douille (fine) ou d'un cornet (réalisé avec du papier sulfurisé), déposer sur la plaque des languettes de pâte de 10 cm de longueur et de 1 cm de largeur environ.  Attention à bien espacer les bâtonnets, car la pâte va s'étaler et gonfler à la cuisson.  
  • Mettre la plaque dans le four : 4 à 5 minutes à peine suffisent pour cuire la pâte. Surveiller la cuisson à travers la porte du four.
  • Lorsque les bâtonnets ont une belle couleur blonde, les sortir et les enrouler autour d'un cylindre (manche de cuillère en bois, ou  mini rouleau à pâtisserie par exemple). Cette opération doit être réalisée rapidement car en refroidissant les copeaux durcissent et il n'est alors plus possible de les modeler. 
Attention : il ne faut pas dresser un trop grand nombre de copeaux sur la même plaque, car il est ensuite difficile de les enrouler rapidement avant qu'ils ne refroidissent.
  • Déposer ensuite les copeaux côte à côte sur une plaque, puis lorsqu'ils ont refroidi, les dégager délicatement du cylindre pour ne pas casser leurs boucles.
  • Dresser harmonieusement les copeaux bouclés sur plat de service.







8 commentaires:

  1. Ouah ! Je suis scotchée devant tes photos !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! C'est très encourageant ! A bientôt.

      Supprimer
  2. Je suis sous le charme!!!
    j'adore! vraiment bravo!

    RépondreSupprimer
  3. Mamie Danielle6 mars 2012 à 16:37

    c'est super de faire des découvertes sur notre culture gastronomique du Conté de Nice

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien l'idée de faire vivre des recettes un peu oubliées. Il y en a encore plein d'autres que j'aimerais essayer de réaliser.

      Supprimer
  4. Alors ça j'adore, je vais très vite essayer, merci !

    RépondreSupprimer
  5. c'est mignon comme tout et cela me plait bien, je rendrais ces copeaux encore plus gourmands en les trempant dans le chocolat.

    RépondreSupprimer

Quelques mots pour donner votre avis m'aideront à progresser et persévérer !

Vos variations préférées cette semaine