mardi 13 mars 2012

Les pâtes fraîches de Mémé Thérèse


Cette recette de pâtes fraîches nous vient directement de notre "mémé Thérèse" : arrière-grand-mère née en Italie, à Pesaro, et venue vivre à Nice dans les années 1920.

Elle réalisait ces pâtes sans robot ni laminoir, juste avec un rouleau à pâtisserie.
Aujourd'hui, il est bien plus aisé pour nous de les réaliser.
Il faut juste un peu de patience et d'amour.




Ingrédients 
300 g de farine
3 oeufs
une cuill. à soupe d'huile d'olive
une pincée de sel
une cuill. à soupe d'eau si nécessaire



Réalisation des pâtes

J'ai réalisé la pâte avec un robot avec crochet pétrisseur (c'est plus rapide et moins fatigant.)
  • Verser la farine dans le bol du robot. Ajouter le sel.
  • Brasser quelques secondes.
  • Creuser une fontaine, y casser les oeufs et ajouter l'huile d'olive.

  • Mélanger tout d'abord à vitesse modérée pendant quelques minutes, puis augmenter un peu l'allure du robot et mélanger jusqu'à ce que la pâte forme une boule autour du crochet.
(A noter : il peut être nécessaire d'ajouter un peu d'eau).
  • Renverser la pâte sur le plan de travail et la fraiser avec la paume de la main.




  • Quand la pâte est souple et lisse, former une boule, la filmer et réserver une heure au frais.


Si vous ne disposez pas de robot avec crochet pétrisseur.
  • Déposer la farine sur le plan de travail, mélanger le sel, creuser un puits et y verser les oeufs et l'huile d'olive.
  • Travailler tout d'abord la pâte de bout des doigts pour commencer à mélanger tous les ingrédients.
  • Pétrir énergiquement la pâte pendant 5 minutes puis la fraiser avec la paume de la main.
  • Quand la pâte est souple et lisse, former une boule, la filmer et réserver une heure au frais.


  • Sortir la pâte et la partager en 8 pâtons.
    


  • Aplatir légèrement les pâtons.

  • Régler l'écartement du laminoir au maximum (position 1 ici)
  • Passer chaque pâton au laminoir, le replier sur lui-même et recommencer cette opération 4 fois.



  • Réserver au fur et à mesure chaque pâton sur un linge propre.
  • Recommencer cette opération pour chaque pâton en resserrant d'un cran l'écartement du laminoir , jusqu'à obtenir la finesse voulue pour la pâte (Je suis allée jusqu'à la position 7).
  • Si les morceaux de pâte deviennent trop longs, ne pas hésiter à les couper en deux.




Chaque passage au laminoir rend la pâte plus homogène et plus  souple : il est donc important de ne pas bâcler cette étape.






  • Reposer délicatement chaque morceau de pâte sur un plateau recouvert d'un linge.
  • Faire reposer la pâte 10 minutes minimum pour qu'elle sèche un peu avant de la détailler.
  • On peut également utiliser un séchoir à pâtes ou suspendre les morceaux de pâte à cheval sur un rouleau à pâtisserie ou un manche à balai propre.
  • Passer au laminoir, selon la largeur choisie. (Ici ce sont des tagliatelles).




  • Poser délicatement les pâtes sur un plateau recouvert d'un linge propre.



  • Les pâtes sont prêtes à être plongées dans l'eau bouillante  !
  • Elles seront cuites 3 minutes après la reprise de l'ébullition.


 

11 commentaires:

  1. Superbe. Ma maman (née en Tunisie) faisait aussi les pâtes comme ça, sans laminoir et comme tu dis, avec beaucoup d'amour.
    Il m'arrive encore d'oublier mon laminoir pour retrouver ses gestes.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce gentil commentaire ! C'est émouvant en effet de marcher dans les pas de nos aieux ; on ne peut que faire preuve d'humilité face à leur savoir-faire.
      A bientôt!

      Supprimer
  2. Ces pâtes fraiches donnent envie en tout cas, c'est possible de les faire avec de la farine complète ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      Pas de problème, ce sont les mêmes proportions.
      Vous trouverez une recette de pâtes complètes très sympathiques ici : http://unsiphonfonfon.com/2012/03/tagliatelles-zeste-de-citron-vert-crevettes/
      A bientôt.

      Supprimer
  3. Elles sont magnifiques, c'est une recette que j'utilise aussi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Prici ! On a les mêmes références alors ?
      A bientôt.

      Supprimer
  4. Merci pour cette jolie recette de pâte et pour les photos aussi .
    Bises de Louise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Louise ! C'est un vrai plaisir pour moi de partager ce que j'aime. A très bientôt.

      Supprimer
  5. Bonjour,
    Je recherche la vrai recette des gnocchis, j'ai chercher sur votre blog mais je n'ai pas trouver....
    L'auriez vous?? C'est pour faire plaisir à mon mari qui est de chez vous.
    Cdt.

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour ces délicieux moments partagés ,
    continuez à nous enchanter ainsi ,
    çà donne vraiment envie de mettre la main à la pâte !!!
    Ge.

    RépondreSupprimer
  7. elles sont bien belles ces pâtes,
    j'essaie cette semaine,
    bonne fin de journée.

    RépondreSupprimer

Quelques mots pour donner votre avis m'aideront à progresser et persévérer !

Vos variations préférées cette semaine