vendredi 27 septembre 2013

Tourta de blea niçoise en variations de crumbles



Et pourquoi ne pas imaginer une présentation nouvelle et originale de  "La Tourta de Blea",  histoire de lui offrir un peu de modernité ?

La tourte de blettes sucrée, joyau incontournable de la gastronomie niçoise, est un "must" qu'il faut avoir dégusté au moins une fois dans sa vie.

J'ai eu le plaisir de vous la présenter il y a quelques temps ici !






Certains crieront au sacrilège (je les entends déjà ...) : on ne touche pas aux recettes du patrimoine culinaire ! 
Je suis respectueuse des traditions et des techniques, mais j'aime bien faire évoluer les recettes à ma façon, d'où le nom de "Variations Gourmandes" pour mon blog, d'ailleurs ...

Cependant, je peux vous assurer que nous avons retrouvé dans cette version toutes les saveurs de la tourte originale, et nous l'avons dégustée avec autant de plaisir !

 


Voici donc une tourte de blettes sucrée qui s'est métamorphosée en jolis petits crumbles ...





Ingrédients

(pour une vingtaine de "mini" crumbles)


Garniture
un bouquet de blettes (jeunes et tendres)
25 g de parmesan râpé
1 oeuf
2 belles pommes reinettes
50 g de raisins de Corinthe
du rhum brun (pour faire tremper les raisins)
50 g de pignons
25 g de poudre d'amandes
2 cl d'eau de vie ou marc du pays
une cuill. à soupe de fleur d'oranger
70 g de sucre cassonade
1/2  cuill. à soupe d'huile d'olive
une pincée de poivre

Appareil à crumble
80 g de farine
70 g de beurre
70 g de sucre cassonade
70 g de poudre d'amandes
le zeste d'un demi-citron

Décor
sucre glace





Réalisation

Garniture
  • Avant toute chose, mettre les raisins à tremper dans du rhum brun.
  • Blettes
    • Éliminer les côtes des blettes.
    • Superposer les feuilles de blettes et former des rouleaux.
    • Émincer les blettes en fines lanières de 5 mm.
    • Bien rincer les blettes ciselées dans l'eau froide, 2 ou 3 fois. Cette étape est importante, elle permet d'enlever l'amertume de la blette. 
    • Égoutter soigneusement les blettes à l'aide de la passoire, presser pour enlever le maximum d'eau. 
    • Disposer quelques feuilles de papier absorbant au fond d'un plat et y réserver les blettes. 
  • Appareil
    • Dans un saladier, battre l'oeuf en omelette.
    • Ajouter l'huile d'olive, le parmesan finement râpé, la poudre d'amandes, le sucre cassonade, l'eau de vie, les raisins secs imbibés de rhum (préalablement bien égouttés) et les pignons. 
    • Bien mélanger puis ajouter les blettes ciselées.
    • Bien mélanger à nouveau jusqu'à ce que les blettes soient complètement enrobées du mélange.


Crumble
  • Râper finement le zeste de citron.
  • Couper le beurre en petits dés.
  • Dans un saladier, verser la farine, la poudre d'amande, le sucre cassonade, et le zeste de citron, bien mélanger l'ensemble.
  • Ajouter le beurre en dés.
  • Travailler du bout des doigts pour obtenir un mélange sablé en grosses miettes.

Montage
  • Mettre le four à chauffer à 200 °C.
  • Éplucher les pommes et les découper en lamelles de 5 mm d'épaisseur environ. Couper ensuite chaque lamelle en 2 ou 3. Réserver.
  • Beurrer le fond des moules.
  • Déposer une cuillère à soupe de garniture dans chaque moule.
  • Déposer les lamelles de pommes en rosace, en veillant à ce qu'elles se chevauchent légèrement, sur toute la surface de la garniture.
  • Tasser délicatement en appuyant sur les lamelles de pommes.

Cuisson
  • Enfourner les moules à 200°C pendant 20 minutes environ.
  • Sortir du four.
  • Répartir l'appareil à crumble dans les ramequins.
  • Enfourner à nouveau pour une vingtaine de minutes, jusqu'à ce que le crumble prenne une jolie couleur dorée.
  • Laisser refroidir à température ambiante.
  • Dresser sur un plat de service et saupoudrer de sucre glace.




Une gourmandise qui agrémente notre table de façon peu banale, n'est-ce pas ?  






8 commentaires:

  1. J'adhère à cette "incartade" gourmande...la présentation est aussi très réussié.
    Belle journée sous la grisaille d'ici!
    MArtine de sclos

    RépondreSupprimer
  2. Je suis ravie de te relire Laurence ! Longtemps que tu avais déserté la blogosphere ... trop longtemps pour moi ;-)
    Ta recette est très belle et bien que je sois complètement ignorante de la cuisine du sud, suis certaine que cette tourte me plairait bien ... en version végétale, mais ce n'est pas si compliqué à réaliser. Suis curieuse de cette association sucrée.
    Des bisous et bon WE **

    RépondreSupprimer
  3. sympa cette version en plus j'adore les blettes!!!

    RépondreSupprimer
  4. toujours aussi appetissant ..mise à l honneur (et oui encore) sur mon blog ce matin ...bon dimanche : http://lacuisinedagnes.com/?p=3786

    RépondreSupprimer
  5. On t'excuse pour la variation gourmande :) Très bonne idée, mais il faudra que j'aille à Nice pour goûter l'originale (honte à l'inculte ! Mais aide-moi à réparer ma terrible erreur : tu n'as pas une bonne adresse ?)

    RépondreSupprimer
  6. J'adore la tourte de blettes sucrée mais je n'ai rien contre une présentation différente et originale, bien au contraire. J'ai bien fait un jour une salade niçoise à tartiner qui a eu beaucoup de succès à l'apéritif. ;o))
    Je prends ton idée et je vais me dépêcher de faire cette surprise à mes gourmands. Je te dirai ce qu'ils en ont pensé.
    Bravo pour cette façon originale de déguster la tourte.
    Bonne journée
    Michèle

    RépondreSupprimer
  7. Très jolie variation Laurence, j'aime beaucoup cette originalité. Par chez nous, on consomme aussi des blettes mais pas dans le répertoire sucré, même si pour ma part, je réalise une tourte salée tout en glissant des raisins secs dans la farce...Contente de te revoir parmi nous, après la douceur de l'été , il faut bien un bon mois pour caler rythme de la rentrée, dur dur de bloguer, je suis bien moins assidue moi aussi! Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer

Quelques mots pour donner votre avis m'aideront à progresser et persévérer !

Vos variations préférées cette semaine