mercredi 11 avril 2018

Avant-Première du Festival International de la Gastronomie "Les Etoiles de Mougins 2018" au Mas Candille à Mougins


Le prestigieux hôtel de luxe 5 étoiles "Mas Candille" à Mougins, a accueilli lundi 9 avril une assemblée constituée de nombreux chefs, de partenaires, de journalistes et de blogueurs, pour la présentation en avant-première de la 13ème édition du festival International de Gastronomie "Les Etoiles de Mougins" !




Je vous emmène avec moi pour découvrir les moments forts de cette soirée et les nouveautés de ce prochain événement gastronomique !


mardi 1 août 2017

Petits légumes croquants en douceur de bagna cauda




Voilà une spécialité très conviviale de la gastronomie niçoise, qui est servie dans un réchaud, comme une fondue, et dans laquelle les convives trempent des légumes de saison crus découpés en lamelles ou en petits morceaux.
Car en effet, Bagna Cauda signifie "Sauce Chaude" en Nissart.
L'appareil spécifique j'utilise  est une création en céramique de Francine Lecoq à La Colle sur Loup.



Cette préparation est composée essentiellement d'ail, d'anchois et d'huile d'olive.
Comme pour toute recette niçoise, il existe des variantes guidées par les différentes traditions familiales. 

Je vous propose ma version, douce et digeste, dans laquelle l'ail est cuit au préalable dans un peu de lait. Ce lait parfumé à l'ail sert ensuite à imbiber un peu de pain qu'on ajoute à l'ail écrasé et aux anchois confits dans de l'huile d'olive. Ce mélange est ensuite émulsionné avec l'huile d'olive chaude pour obtenir une sauce onctueuse et savoureuse.

Même les réfractaires aux anchois succombent à cette sauce, "légèrement addictive" ... je vous le dis.

Les légumes sont disposés dans un panier ou dans des petites coupelles individuelles pour composer un tableau coloré qui décore magnifiquement votre table ou votre buffet !






Petits légumes croquants en douceur de Bagna Cauda


Ingrédients
Pour 8 personnes

Légumes, selon la saison 
Céleri
Chou-fleur 
Fenouil
Carottes
Endives
Champignons de Paris
Radis
Artichauts violets
Févettes
Cébettes
Poivrons
Concombres
Courgettes de Nice
Tomates
etc...

Sauce
80 g environ d’anchois au sel 
80 g environ de gousses d'ail 
¼ litre env. d'huile d''olive vierge extra 
un grand verre de lait
2 tranches de pain 
poivre




Réalisation

Légumes
  • Laver, peler si nécessaire et détailler les légumes en bâtonnets, réserver les radis entaillés dans de l’eau glacée pour qu’ils « s’ouvrent ».
  • Les disposer dans un panier au moment de servir.

Sauce

  • Faire cuire l'ail dans le lait pendant 30 minutes minimum à feu très doux, jusqu’à ce qu’il soit fondant.
  • Égoutter l’ail et ajouter la mie de pain dans le lait.
  • Écraser les gousses d’ail à l’aide d’une fourchette.
  • Nettoyer les anchois et hacher finement les filets au couteau.
  • Les mettre à infuser à feu très doux dans l’huile d’olive (15 minutes minimum).
  • Égoutter le mélange solide et réserver l’huile infusée pour monter la sauce.
  • Dans un grand bol, mélanger les anchois, l’ail et la mie de pain égouttée et pressée, poivrer, puis travailler le tout avec un fouet jusqu'à ce que tout fonde de manière à former une crème.
  • Verser l’huile chaude progressivement et fouetter pour émulsionner.
  • Mettre la sauce dans un poêlon sur la table (ou service à fondue) et la maintenir au chaud.
  • Tremper les légumes dans cette sauce chaude comme pour une fondue et déguster !


jeudi 24 novembre 2016

Brownie de chou kale, ricotta, petit épeautre, citron et noix de cajou



Relevé par un zeste de citron et une gousse d'ail, le chou kale se glisse dans un brownie salé pour un dîner léger ou une entrée originale.

Une recette toute simple très appréciée chez nous,  qui permet de proposer le chou dans une version assez sympathique. Une recette chouchou pour nous, donc ! 




Les producteurs de légumes à proximité de chez nous cultivent le chou kale, nous ne privons pas de le cuisiner.

Il se caractérise par de grandes feuilles vertes foncées aux bord frisés, et une tige centrale épaisse.





Alors, si cela attise votre curiosité et votre gourmandise, voilà la recette ! 



Ingrédients

250 g de chou kale nettoyé 
1 gousse d'ail
70 g  de farine de petit épeautre
3 œufs
250 g de ricotta
50 g + 25 g de parmesan râpé 
le  zeste d’un citron
une pincée de muscade râpée
Sel, poivre
huile d'olive
50 g de noix de cajou
une poignée de graines de lin
une poignée de flocons d’avoine


Préparation


  • Nettoyer le chou, prélever les feuilles et les hacher grossièrement.
  • Les rincer 2 fois dans un grand saladier puis les égoutter soigneusement.
  • Peler, dégermer une gousse d’ail et la presser.
  • Faire  chauffer un peu d'huile d'olive à feu moyen dans une sauteuse  et ajouter l’ail pressé.
  • Laisser suer 2 minutes puis ajouter le chou kale. 
  • Laisser cuire quelques minutes à couvert  jusqu'à ce que les feuilles soient « tombées ».
  • Saler légèrement.
  • Ôter le couvercle et poursuivre la cuisson en remuant pendant 1 ou 2 minute pour laisser évaporer le jus de cuisson.
  • Réserver, le temps que le chou refroidisse un peu.
  • Allumer le four thermostat 6 (180 °C).
  • Hacher le chou dans un robot mixeur ou dans un blender.
  • Dans un saladier, mélanger les œufs avec  la ricotta, le parmesan, le zeste de citron et la muscade, puis incorporer la farine de petit épeautre.
  • Assaisonner de sel et poivre.
  • Ajouter ce mélange au chou kale dans le robot et mixer quelques instants.
  • Beurrer un moule à brownie carré et le chemiser de papier cuisson.
  • Verser l’appareil à brownie dans le moule.
  • Saupoudrer de parmesan, de graines de lin et de flocons d’avoine puis parsemer de noix de cajou concassées.
  • Enfourner pour 35 minutes environ.
  • Sortir le plat du four, découper le brownie en carrés réguliers et servir.





mercredi 27 janvier 2016

Tian de blettes à la Niçoise

Variations Gourmandes, Cuisine niçoise



La blette est un légume emblématique de la cuisine niçoise !
Il faut dire que nos ancêtres, se nourrissant pour une grande part de produits de leur cueillette, ne se sont pas privés d'utiliser cette plante, à l'origine sauvage, qui poussait abondamment dans nos campagnes. 

Ils ont ainsi appris à les accommoder de multiples façons, d'où l'origine du surnom des Niçois : "les caga blea ".

Les préparations à base de blettes sont en effet variées : les ravioli, la trouchia (omelette), le tian de blettes, les merda di can (gnocchi), les barba-juan, la trule (boudin), les sardines farcies, les cannelloni, la poche de veau farcie ... mais elles sont tout aussi délicieuses, juste fondues avec un peu d'oignon et d'huile d'olive ...
On les retrouve donc dans un grand nombre de plats traditionnels de notre patrimoine culinaire, en recettes salées, mais également en version sucrée avec la célèbre tourte de blette (tourta de bléa)



Variations gourmandes, blettes



Voici la recette du tian de blettes, que j'ai eu le plaisir de présenter au cours d'une séquence consacré aux blettes, dans l'émission Météo à la Carte sur France 3, avec la complicité de mon ami Alex Benvenuto ... c'était l'an dernier ... les mois ont passé... et je n'ai pas encore eu le temps de publier cet article ! 

Comme vous devez le savoir, je consacre à présent l'essentiel de mon activité à mon atelier Notes de Cuisine, où je partage également ma passion de la cuisine et mon engagement pour la préservation de nos traditions culinaires locales. 

Je tiens par ailleurs à continuer de vous proposer régulièrement (autant que possible) mes recettes, afin de vous en faire profiter et vous donner envie de les essayer ! 
A cette occasion, je remercie du fond du cœur celles et ceux qui me suivent et m'encouragent depuis 4 ans maintenant, et qui ont permis que ce blog vive et prenne de l'ampleur ... cela m'a donné une impulsion incroyable pour réaliser mes projets !





Variations Gourmandes



On trouve différentes variantes du tian de blettes, chaque famille ayant la sienne, je vous propose celle que l'on ma transmise.

Comme beaucoup de plats traditionnels de notre région, il est intéressant au niveau nutritionnel, facile à réaliser, et plaît aux petits comme aux grands !



Cuisine niçoise





Tian de blettes

Temps de préparation : 30 minutes
Temps de cuisson : 40 à 45 minutes

Ingrédients 
(pour 6 personnes) 

2 bottes de blettes de Nice (ou blettes fines)
50 g  de riz
2 oignons
1 gousse d'ail 
100 g de jambon cuit (facultatif)
100 g de parmesan
3 œufs
1 verre de lait (ou de crème liquide)
½ botte de persil
sel, poivre
huile d'olive
de la chapelure



Variations gourmandes



Réalisation

  • Faire cuire le riz pendant 5 minutes dans de l'eau bouillante salée. Égoutter et réserver.
  • Faire doucement suer les oignons ciselés  dans de l'huile d'olive, y ajouter l'ail émincé. Laisser dorer un petit moment. Réserver.
  • Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6).
  • Prélever les feuilles de blettes, les rouler ensemble et les couper en très fines lanières.
  • Rincer 3 fois à grande eau pour enlever l’amertume,  jusqu'à ce que l'eau ne soit plus verte. Bien égoutter.
  • Rincer le persil, l’effeuiller et le hacher.
  • Découper le jambon en fines lanières
  • Dans un grand saladier, battre les œufs en omelette avec le lait.
  • Ajouter le parmesan râpé, une cuillère à soupe d’huile d’olive, le riz, les oignons fondus, le persil haché et le jambon.
  • Poivrer et saler très légèrement.
  • Ajouter les blettes ciselées. 
  • Mélanger très soigneusement puis déposer la préparation dans un plat à tian préalablement huilé.
  • Tasser l’appareil à l’aide d’une fourchette.
  • Saupoudrer un peu de chapelure sur le dessus du gratin. Arroser d’une rasade d’huile d’olive.
  • Enfourner à four chaud, durant 40 à 45  minutes.
  • Le dessus du gratin doit prendre une jolie couleur dorée.
  • Servir chaud, tiède ou même froid.



Variations Gourmandes


Variations Gourmandes



vendredi 4 décembre 2015

Dans le Magazine Elle "Dossier Noël Spécial Food" Décembre 2015

Laure Lambert, journaliste du Magazine Elle, a invité 3 blogueuses culinaires de la Côte d'Azur à participer à la réalisation du dossier "La table de Fêtes des Foodistas", et j'ai eu l'honneur d'en faire partie ! 

C'est un joli dossier avec de bonnes idées !

Vous pouvez y trouver des recettes sympathiques et nos bonnes adresses de la région, pour préparer vos repas de fêtes.






Retrouvez-moi en compagnie de 
Vanessa Romano (vanessacuisine.fr) 
et Nathalie Morel (lespapillesgourmandesdenath.fr) ! 


Et si ne trouvez pas l'édition Côte d'Azur ...

Huîtres chaude en habits de fêtes 
Filet mignon aux noisettes, sauce cacao épicée

vendredi 27 novembre 2015

Tartelettes "éclairs" aux pommes "boutons de roses"

tartes aux pommes



Je vous propose aujourd'hui de jolies tartelettes aux pommes, vraiment délicieuses, avec une présentation particulièrement originale  ! 



tartes aux pommes


Comment les préparer ? 
Avec une pâte sablée toute simple, recouverte d'une crème d'amande puis d'une crème mousseline au caramel de miel et agrémentée de roses composées de lamelles de pommes, et saupoudrées d'éclats de caramel ...


jeudi 5 novembre 2015

Crèmes brûlées à la lavande

Variations gourmandes


La crème brûlée est un dessert tout simple mais qui plait généralement au plus grand nombre.

Elle fait ici des fantaisies et joue avec les saveurs estivales de la lavande pour remplir nos têtes de quelques rayons de soleil ! 


Variations gourmandes


Voilà ainsi une petite attention pour clore le repas sur une note de gaieté, qui fera plaisir et régalera vos convives.

mercredi 14 octobre 2015

La Ratatouille niçoise (Ratatouia nissarda)

Cuisine niçoise


Attention, cette recette devant être réalisée uniquement avec des légumes d'été, dans le cas où vous ne pourriez pas vous en procurer, je vous recommande de la mettre de côté pour pouvoir la ressortir au moment opportun. 


Cuisine Niçoise


La Ratatouille Niçoise est l'un des plats incontournables de notre cuisine locale, elle fait partie de notre patrimoine culinaire, au même titre que la pissaladière, la socca, la salade niçoise ou les farcis. 

jeudi 8 octobre 2015

Tarte aux figues (La tourta de figa)

Cuisine niçoise

La figue est chez nous un fruit incontournable de la fin de l'été et de l'automne.

Au bord de la méditerranée, les figuiers font partie de notre environnement familier, on en trouve partout, dans les jardins, dans nos collines ... et on ne peut pas ignorer leur odeur caractéristique d'autant plus présente les jours de grande chaleur ... un parfum sucré et intense qui nous enveloppe et nous invite à une langueur irrésistible.

Vos variations préférées cette semaine