jeudi 28 mai 2020

Omelette aux blettes, oignons blancs, menthe et Brocciu frais



Une omelette printanière toute simple aux blettes et au Brocciu frais pour varier les plaisirs, et profiter des bienfaits des légumes verts. 
Et pourquoi pas y ajouter des petits pois, ou des asperges pour davantage de gourmandise ?






Le Brocciu est un fromage traditionnel corse élaboré à partir de lactosérum, à partir de lait de brebis et/ou de lait de chèvre. 
Il est généralement considéré comme un fromage frais (Brocciu frais).

La « blette niçoise »  ou « blette fine » est très proche de l'épinard. 
Ses feuilles sont claires et peu épaisses et ses côtes très fines.
Apparue sur les rives de la Méditerranée, elle est consommée depuis l’Antiquité.
Elle est appréciée, pour sa saveur douce et sa texture fondante et on la trouve sur la plupart des marchés locaux de notre région niçoise. 
Ce légume qui pousse encore souvent à l’état sauvage, peut être cuisiné de multiples façons, et a l’avantage de concentrer de nombreuses vertus nutritionnelles.  
Les blettes sont d’ailleurs présentes dans de nombreuses recettes de notre cuisine traditionnelle, comme la trouchia (omelette de blettes), le tian de blettes, les raviolis niçois, la tourte de blettes salée ou sucrée, les barbajuans, ...etc


Omelette aux blettes, oignons blancs, menthe et Brocciu frais 

Ingrédients
pour 4  personnes
200 g de vert de blettes parées (blettes niçoises à fines côtes)
2 oignons blancs
4 œufs
30 g de Parmesan ou de Sbrinz râpé
200 g de Brocciu 
(ou de Brousse de brebis bien égouttée)
Quelques feuilles de menthe
Huile d’olive
Sel, poivre


Réalisation
Peler, rincer les oignons, puis les ciseler en petits dés. 
Les faire suer à couvert dans de l'huile d'olive,  sans coloration.  Réserver.
Prélever les feuilles de blettes, les rouler ensemble et les couper en très fines lanières.
Rincer 3 fois à grande eau pour enlever l’amertume, jusqu'à ce que l'eau ne soit plus verte. Bien égoutter.
Faire chauffer deux cuillères à soupe d'huile d'olive dans une sauteuse, ajouter les blettes ciselées et saisir à feu vif pendant quelques minutes, tout en remuant. Lorsque les blettes sont tombées, laisser évaporer le jus de cuisson si nécessaire et réserver.
Emietter le Brocciu en petits morceaux. Ciseler quelques feuilles de menthe.
Dans un saladier, battre les œufs en omelette, saler et poivrer à sa guise. 
Ajouter le Parmesan râpé,  les oignons fondus, puis les blettes, et la menthe ciselée.
Ajouter enfin le Brocciu et le mélanger sans l’incorporer à la préparation. 
Bien huiler une poêle avec 2 cuillères à soupe d'huile d’olive, et chauffer à feu modéré.
Verser la préparation dans la poêle chaude puis laisser mijoter à feu doux 10 à 15 minutes avec un couvercle, tout en surveillant.
Retourner l’omelette à l'aide d'un plat de service. Huiler à nouveau la poêle et faire cuire l’autre côté 5 minutes à feu moyen sans couvercle.
Il est possible de terminer la cuisson au four.




mardi 19 mai 2020

Courgettes farcies à la ricotta, oignons, pignons et basilic


Recette farcis


Recette Variations Gourmandes



Une recette facile à réaliser pour savourer les toutes premières petites courgettes rondes du pays ! 

Une compotée d'oignons, des pignons, du basilic et de la ricotta composent la farce légère et savoureuse de ces petites bouchées gourmandes. 

Servies tièdes sur une poignées de jeunes pousses avec quelques fleurs de ciboulette, il n'en faut pas d'avantage pour nous donner envie de les déguster. 



Ingrédients

10 petites courgettes rondes
une petite courgette longue 
2 oignons 
200 g de Ricotta ou de Brousse de Brebis
50 g de Parmesan ou de Sbrinz râpé 
1 œuf
40 g de pignons 
Persil, basilic
Huile d’olive
Flocons de sarrasin et polenta fine  




Réalisation

Torréfier les pignons pendant 30 minutes au four à 150 °C.
Rincer les courgettes, parer, puis les couper en deux pour obtenir deux moitiés équivalentes. 
Faire bouillir de l’eau salée et blanchir les courgettes pendant 10 minutes. 
Les plonger dans un saladier d'eau glacée pour les refroidir rapidement, les égoutter, puis les évider délicatement avec une petite cuillère, et réserver la chair prélevée pour la farce. 
Disposer les courgettes dans un plat à gratin huilé. Les saler légèrement.
Découper la courgette longue en fine brunoise, et la faire saisir dans un peu d’huile d’olive. 
Peler les oignons, les ciseler finement puis les faire suer dans une poêle à couvert avec un peu d’huile d’olive. Ajouter la chair des courgettes préalablement concassée. Laisser compoter un moment puis réserver.
Hacher les herbes, concasser les pignons. 
Dans un grand bol, mélanger la ricotta, le parmesan, un œuf, les herbes ciselées, la compote d'oignons et les dés de courgettes. Saler et poivrer.
Préchauffez le four à 160° (thermostat 6).
Remplir les courgettes de farce, à l’aide d'une petite cuillère.
Saupoudrer chaque farci d’un mélange de flocons de sarrasin et de polenta puis les arroser d'un filet d'huile d'olive. Verser un peu d'eau au fond du plat et enfourner pour une heure de cuisson minimum.
Bien surveiller la cuisson, baisser la température du four à mi-cuisson si nécessaire, et arroser les farcis régulièrement du jus de cuisson. 
Servir chauds, tièdes ou froids selon l'occasion, ou selon vos goûts. 


 



basilic, plat, sans gluten, courgettes, farcis , végétarien, ricotta , Nice

vendredi 24 avril 2020

Tourte aux blettes salée, pâte fine à l'huile d'olive



La blette est un légume emblématique de la cuisine niçoise !
Cette plante poussant autrefois abondamment à l’état sauvage dans la région, nos ancêtres ont appris à les accommoder de multiples façons. On les retrouve donc dans un grand nombre de plats traditionnels, comme cette tourte de blettes salée.

Une tourte délicieuse, réalisée avec une pâte très fine à base d'huile d'olive, sans levure et sans œuf, qui peut être dégustée chaude ou froide.

On peut, selon les envies, remplacer les blettes par des épinards, des courgettes ou même aussi un mélange de tous ces légumes . . . c'est tout aussi délicieux.


Ingrédients

pour 10 à 12 portions (pour une grande tourtière de  32 cm)

Pâte à l'huile d'olive
400 g de farine
200 ml d'eau
7 cuill. à soupe d'huile d'olive
2 pincées de sel
Appareil
Environ 600 g de feuilles de petites blettes fines 
deux oignons
1 gousse d’ail
½ bouquet de persil
huile d'olive
50 g de riz 
trois oeufs
100 g de parmesan râpé 
150 g de brousse de brebis
muscade
sel, poivre


Réalisation

Pâte à l'huile d'olive
Dans un saladier, verser la farine et le sel.
Creuser une fontaine ajouter l'eau et l'huile d'olive, mélanger puis pétrir vivement.
Former une boule, partager la pâte en deux morceaux équivalents. 
Envelopper dans un film plastique.
Laisser reposer une heure.
    Appareil
    Superposer et rouler les feuilles de blettes puis les tailler en lanières de 1 cm.
    Bien rincer les blettes dans l'eau froide, 2 fois minimum.
    Égoutter soigneusement, presser pour enlever le maximum d'eau.
    Faire suer les oignons finement ciselés et l'ail pressé dans un fond d’huile d’olive. 
    Ajouter ensuite les blettes et laisser cuire à feu moyen une dizaine de minutes tout en mélangeant. Saler, poivrer. Laisser refroidir.
    Pré-cuire le riz pendant 5 minutes et l’égoutter. 
    Dans un saladier mélanger les œufs, le parmesan, la brousse, le persil haché, le riz, du poivre, une cuillère à soupe d'huile d'olive. Ajouter les blettes et les oignons. Rectifier l'assaisonnement, sel, muscade et poivre.
    On peut également préparer l'appareil avec les blettes crues, qui cuiront alors tout doucement à l'étuvée, entre les deux couches de pâte.
    Il faudra alors allonger le temps de cuisson (1 heure env), et régler le four à une température de 160 °C.

    Montage

    Mettre le four à chauffer à 200 °C.
    Huiler la tourtière avec un peu d'huile d'olive.
    Étaler une première abaisse de pâte de 2 mm d'épaisseur, légèrement plus grande que la taille du moule.
    Disposer la pâte dans la tourtière, en veillant à ce que la pâte déborde régulièrement de 2 cm environ du bord de la tourtière.
    Garnir la tourte avec l'appareil aux blettes
    Étaler la deuxième boule de pâte, et en couvrir la tourte.
    Faire coïncider les deux abaisses de pâte sur le bord de la tourte et découper à 1 cm du bord à l'aide de ciseaux.
    Presser légèrement avec les doigts pour coller les deux épaisseurs et rentrer la pâte contre le bord du moule, puis chiqueter le bord à l'aide d'un couteau d'office (entailles régulières et obliques).
    Piquer le dessus de la tourte avec une fourchette.
    A l'aide d'un pinceau, enduire légèrement la pâte du dessus d'huile d'olive.
    Mettre à cuire dans le four chaud pour 30 minutes à 40 minutes (selon votre four).
    Surveiller et baisser la température à mi cuisson si nécessaire.
    Sortir la tourtière du four, la couvrir avec un torchon propre et la laisser à température ambiante pendant une dizaine de minutes pour que la pâte s'assouplisse et ne se brise pas lors du découpage.













    BLETTES , cuisine niçoise, tourte blettes fines, nice , huile d'olive

    vendredi 24 janvier 2020

    La tarte au citron de Menton


    Cuisine niçoise


    La tarte au citron est une pâtisserie incontournable. ⁠
    Il en existe de nombreuses variations, avec ou sans meringue.⁠




    Elle ici parée de rondelles de citrons confits, réalisées avec des citrons bio de notre région.⁠
    Nous avons en effet le bonheur de pouvoir trouver de nombreux agrumes à proximité, dont le très célèbre citron de Menton ! 

    Côte d'Azur


    Symbole de la ville du même nom, le citron de Menton se distingue par son goût et sa couleur jaune vive. 
    Son écorce riche en huiles essentielles lui donne un parfum unique aux notes de citronnelle. ⁠
    La combinaison de la douceur du climat et de la composition du sol fait du citron de Menton un produit unique. 
    Il est plus doux et moins amer, sa saveur est plus sucrée, ses arômes plus intenses, son acidité modérée. ⁠
    Protégé par l’IGP, il est produit seulement dans certaines communes des Alpes-Maritimes : Menton, mais aussi Castellar, Gorbio, Roquebrune-Cap-Martin et Sainte-Agnès.⁠

    La tarte au citron est l’un de mes desserts préférés ! Et vous ?


    Ingrédients

    (pour une grande tarte de 26 cm à 30 cm de diamètre, ou une dizaine de tartelettes)

    Pâte sucrée
    250 g de farine
    125 g de beurre
    30 g de poudre d'amandes
    100 g de sucre glace
    1 œuf 
    une pincée de sel
    le zeste d’un citron râpé

    Appareil au citron
    140 g de sucre en poudre 
    4 jaunes d’œufs 
    40 g de fécule de maïs 
    250 g de lait 
    160 g de jus de citron 
    le zeste râpé d'un citron
    60 g de beurre 


    Nappage citron et citrons confits
    2 citrons entiers
    200 g de sucre en poudre
    250 g d'eau
    le jus d'un citron

    Et surtout n'utilisez que des citrons bio ou non traités, bien entendu !




    Réalisation


    Pâte sucrée
    Dans un grand  bol, mélanger la farine, la poudre d’amandes, le sucre, et le sel. Sabler le beurre coupé en petits dés avec ce mélange.
    Former un puits, ajouter l’œuf préalablement battu, puis rassembler la pâte avec les doigts, jusqu'à ce que la pâte soit homogène, sans trop la travailler. Si l'humidité est suffisante, la pâte se masse d'elle-même (si nécessaire, ajouter un peu d’eau). 
    Fraiser ensuite rapidement sur un plan de travail (écraser la pâte avec la paume de la main) pour bien incorporer tous les éléments et obtenir une pâte lisse et souple.
    Former une boule puis réserver la pâte recouverte d’un film alimentaire au frais pendant deux heures minimum. 


    Cuisine niçoise



    Citrons confits
    Découper les citrons en tranches fines d’environ 2 mm d’épaisseur.
    Blanchir les rondelles pendant 2 minutes dans de l’eau frémissante, puis les égoutter.
    Dans une casserole, porter à ébullition l’eau, le jus de citron et le sucre en poudre. Baisser, ajouter les rondelles de citron, et les faire confire à feu doux dans ce sirop pendant 30 minutes environ, jusqu’à ce qu’elles deviennent translucides et fondantes. 
    Les laisser ensuite refroidir dans le sirop.


    Citron de Menton


    Fonçage de la pâte
    Étaler la pâte sur une épaisseur de 2/3 mm et foncer un cercle ou un moule à tarte de 26 cm de diamètre et 2 cm de hauteur environ préalablement beurré.
    Piquer le fond de tarte à l'aide d'une fourchette. 
    Réserver au congélateur une dizaine de minutes pendant que le four chauffe à 180° C. 
    Précuire le fond de tarte à blanc pendant 10 minutes.
    Poursuivre la cuisson à 160° C pendant 15 à 20 minutes (en fonction du four).
    Retirer le cercle ou le moule, et laisser refroidir sur une grille.





    Appareil au citron
    Couper le beurre en petits dés et le réserver à température ambiante. 
    Presser l'équivalent de 3 à 4 beaux citrons pour obtenir 150 g de jus.
    Dans une casserole, mélanger les œufs, le sucre, la fécule de maïs et le zeste de citron, puis incorporer le lait en fouettant.
    Ajouter le jus de citron, puis porter à ébullition tout en remuant. Continuer sur feu modéré sans cesser de mélanger, jusqu’à épaississement.
    Laisser tiédir quelques instants, puis incorporer soigneusement le beurre mou au fouet, avant de garnir le fond de tarte.


    Crème au citron

    Montage
    Verser la crème au citron sur le fond de tarte, laisser figer au frais pendant au minimum deux heures,  puis disposer dessus les rondelles de citron confits.


    NIce









    citron, tarte, tarte au citron, nice, cuisine niçoise, dessert, menton , pâtisserie

    mercredi 11 avril 2018

    Avant-Première du Festival International de la Gastronomie "Les Etoiles de Mougins 2018" au Mas Candille à Mougins


    Le prestigieux hôtel de luxe 5 étoiles "Mas Candille" à Mougins, a accueilli lundi 9 avril une assemblée constituée de nombreux chefs, de partenaires, de journalistes et de blogueurs, pour la présentation en avant-première de la 13ème édition du festival International de Gastronomie "Les Etoiles de Mougins" !




    Je vous emmène avec moi pour découvrir les moments forts de cette soirée et les nouveautés de ce prochain événement gastronomique !


    mardi 1 août 2017

    Petits légumes croquants en douceur de bagna cauda




    Voilà une spécialité très conviviale de la gastronomie niçoise, qui est servie dans un réchaud, comme une fondue, et dans laquelle les convives trempent des légumes de saison crus découpés en lamelles ou en petits morceaux.
    Car en effet, Bagna Cauda signifie "Sauce Chaude" en Nissart.
    L'appareil spécifique j'utilise  est une création en céramique de Francine Lecoq à La Colle sur Loup.



    Cette préparation est composée essentiellement d'ail, d'anchois et d'huile d'olive.
    Comme pour toute recette niçoise, il existe des variantes guidées par les différentes traditions familiales. 

    Je vous propose ma version, douce et digeste, dans laquelle l'ail est cuit au préalable dans un peu de lait. Ce lait parfumé à l'ail sert ensuite à imbiber un peu de pain qu'on ajoute à l'ail écrasé et aux anchois confits dans de l'huile d'olive. Ce mélange est ensuite émulsionné avec l'huile d'olive chaude pour obtenir une sauce onctueuse et savoureuse.

    Même les réfractaires aux anchois succombent à cette sauce, "légèrement addictive" ... je vous le dis.

    Les légumes sont disposés dans un panier ou dans des petites coupelles individuelles pour composer un tableau coloré qui décore magnifiquement votre table ou votre buffet !






    Petits légumes croquants en douceur de Bagna Cauda


    Ingrédients
    Pour 8 personnes

    Légumes, selon la saison 
    Céleri
    Chou-fleur 
    Fenouil
    Carottes
    Endives
    Champignons de Paris
    Radis
    Artichauts violets
    Févettes
    Cébettes
    Poivrons
    Concombres
    Courgettes de Nice
    Tomates
    etc...

    Sauce
    80 g environ d’anchois au sel 
    80 g environ de gousses d'ail 
    ¼ litre env. d'huile d''olive vierge extra 
    un grand verre de lait
    2 tranches de pain 
    poivre




    Réalisation

    Légumes
    • Laver, peler si nécessaire et détailler les légumes en bâtonnets, réserver les radis entaillés dans de l’eau glacée pour qu’ils « s’ouvrent ».
    • Les disposer dans un panier au moment de servir.

    Sauce

    • Faire cuire l'ail dans le lait pendant 30 minutes minimum à feu très doux, jusqu’à ce qu’il soit fondant.
    • Égoutter l’ail et ajouter la mie de pain dans le lait.
    • Écraser les gousses d’ail à l’aide d’une fourchette.
    • Nettoyer les anchois et hacher finement les filets au couteau.
    • Les mettre à infuser à feu très doux dans l’huile d’olive (15 minutes minimum).
    • Égoutter le mélange solide et réserver l’huile infusée pour monter la sauce.
    • Dans un grand bol, mélanger les anchois, l’ail et la mie de pain égouttée et pressée, poivrer, puis travailler le tout avec un fouet jusqu'à ce que tout fonde de manière à former une crème.
    • Verser l’huile chaude progressivement et fouetter pour émulsionner.
    • Mettre la sauce dans un poêlon sur la table (ou service à fondue) et la maintenir au chaud.
    • Tremper les légumes dans cette sauce chaude comme pour une fondue et déguster !


    jeudi 24 novembre 2016

    Brownie de chou kale, ricotta, petit épeautre, citron et noix de cajou



    Relevé par un zeste de citron et une gousse d'ail, le chou kale se glisse dans un brownie salé pour un dîner léger ou une entrée originale.

    Une recette toute simple très appréciée chez nous,  qui permet de proposer le chou dans une version assez sympathique. Une recette chouchou pour nous, donc ! 




    Les producteurs de légumes à proximité de chez nous cultivent le chou kale, nous ne privons pas de le cuisiner.

    Il se caractérise par de grandes feuilles vertes foncées aux bord frisés, et une tige centrale épaisse.





    Alors, si cela attise votre curiosité et votre gourmandise, voilà la recette ! 



    Ingrédients

    250 g de chou kale nettoyé 
    1 gousse d'ail
    70 g  de farine de petit épeautre
    3 œufs
    250 g de ricotta
    50 g + 25 g de parmesan râpé 
    le  zeste d’un citron
    une pincée de muscade râpée
    Sel, poivre
    huile d'olive
    50 g de noix de cajou
    une poignée de graines de lin
    une poignée de flocons d’avoine


    Préparation


    • Nettoyer le chou, prélever les feuilles et les hacher grossièrement.
    • Les rincer 2 fois dans un grand saladier puis les égoutter soigneusement.
    • Peler, dégermer une gousse d’ail et la presser.
    • Faire  chauffer un peu d'huile d'olive à feu moyen dans une sauteuse  et ajouter l’ail pressé.
    • Laisser suer 2 minutes puis ajouter le chou kale. 
    • Laisser cuire quelques minutes à couvert  jusqu'à ce que les feuilles soient « tombées ».
    • Saler légèrement.
    • Ôter le couvercle et poursuivre la cuisson en remuant pendant 1 ou 2 minute pour laisser évaporer le jus de cuisson.
    • Réserver, le temps que le chou refroidisse un peu.
    • Allumer le four thermostat 6 (180 °C).
    • Hacher le chou dans un robot mixeur ou dans un blender.
    • Dans un saladier, mélanger les œufs avec  la ricotta, le parmesan, le zeste de citron et la muscade, puis incorporer la farine de petit épeautre.
    • Assaisonner de sel et poivre.
    • Ajouter ce mélange au chou kale dans le robot et mixer quelques instants.
    • Beurrer un moule à brownie carré et le chemiser de papier cuisson.
    • Verser l’appareil à brownie dans le moule.
    • Saupoudrer de parmesan, de graines de lin et de flocons d’avoine puis parsemer de noix de cajou concassées.
    • Enfourner pour 35 minutes environ.
    • Sortir le plat du four, découper le brownie en carrés réguliers et servir.





    mercredi 27 janvier 2016

    Tian de blettes à la Niçoise

    Variations Gourmandes, Cuisine niçoise



    La blette est un légume emblématique de la cuisine niçoise !
    Il faut dire que nos ancêtres, se nourrissant pour une grande part de produits de leur cueillette, ne se sont pas privés d'utiliser cette plante, à l'origine sauvage, qui poussait abondamment dans nos campagnes. 

    Ils ont ainsi appris à les accommoder de multiples façons, d'où l'origine du surnom des Niçois : "les caga blea ".

    Les préparations à base de blettes sont en effet variées : les ravioli, la trouchia (omelette), le tian de blettes, les merda di can (gnocchi), les barba-juan, la trule (boudin), les sardines farcies, les cannelloni, la poche de veau farcie ... mais elles sont tout aussi délicieuses, juste fondues avec un peu d'oignon et d'huile d'olive ...
    On les retrouve donc dans un grand nombre de plats traditionnels de notre patrimoine culinaire, en recettes salées, mais également en version sucrée avec la célèbre tourte de blette (tourta de bléa)



    Variations gourmandes, blettes



    Voici la recette du tian de blettes, que j'ai eu le plaisir de présenter au cours d'une séquence consacrée aux blettes, dans l'émission Météo à la Carte sur France 3.

    Comme vous devez le savoir, je consacre à présent l'essentiel de mon activité à mon atelier Notes de Cuisine, où je partage également ma passion de la cuisine et mon engagement pour la préservation de nos traditions culinaires locales. 

    Je tiens par ailleurs à continuer de vous proposer régulièrement (autant que possible) mes recettes, afin de vous en faire profiter et vous donner envie de les essayer ! 
    A cette occasion, je remercie du fond du cœur celles et ceux qui me suivent et m'encouragent depuis 4 ans maintenant, et qui ont permis que ce blog vive et prenne de l'ampleur ... cela m'a donné une impulsion incroyable pour réaliser mes projets !





    Variations Gourmandes



    On trouve différentes variantes du tian de blettes, chaque famille ayant la sienne, je vous propose celle que l'on m'a transmise.

    Comme beaucoup de plats traditionnels de notre région, il est intéressant au niveau nutritionnel, facile à réaliser, et plaît aux petits comme aux grands !



    Cuisine niçoise





    Tian de blettes

    Temps de préparation : 30 minutes
    Temps de cuisson : 40 à 45 minutes

    Ingrédients 
    (pour 6 personnes) 

    2 bottes de blettes de Nice (ou blettes fines)
    50 g  de riz
    2 oignons
    1 gousse d'ail 
    100 g de jambon cuit (facultatif)
    100 g de parmesan
    3 œufs
    1 verre de lait (ou de crème liquide)
    ½ botte de persil
    sel, poivre
    huile d'olive
    de la chapelure



    Variations gourmandes



    Réalisation

    • Faire cuire le riz pendant 5 minutes dans de l'eau bouillante salée. Égoutter et réserver.
    • Faire doucement suer les oignons ciselés  dans de l'huile d'olive, y ajouter l'ail émincé. Laisser dorer un petit moment. Réserver.
    • Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6).
    • Prélever les feuilles de blettes, les rouler ensemble et les couper en très fines lanières.
    • Rincer 3 fois à grande eau pour enlever l’amertume,  jusqu'à ce que l'eau ne soit plus verte. Bien égoutter.
    • Rincer le persil, l’effeuiller et le hacher.
    • Découper le jambon en fines lanières
    • Dans un grand saladier, battre les œufs en omelette avec le lait.
    • Ajouter le parmesan râpé, une cuillère à soupe d’huile d’olive, le riz, les oignons fondus, le persil haché et le jambon.
    • Poivrer et saler très légèrement.
    • Ajouter les blettes ciselées. 
    • Mélanger très soigneusement puis déposer la préparation dans un plat à tian préalablement huilé.
    • Tasser l’appareil à l’aide d’une fourchette.
    • Saupoudrer un peu de chapelure sur le dessus du gratin. Arroser d’une rasade d’huile d’olive.
    • Enfourner à four chaud, durant 40 à 45  minutes.
    • Le dessus du gratin doit prendre une jolie couleur dorée.
    • Servir chaud, tiède ou même froid.



    Variations Gourmandes





    vendredi 4 décembre 2015

    Dans le Magazine Elle "Dossier Noël Spécial Food" Décembre 2015

    Laure Lambert, journaliste du Magazine Elle, a invité 3 blogueuses culinaires de la Côte d'Azur à participer à la réalisation du dossier "La table de Fêtes des Foodistas", et j'ai eu l'honneur d'en faire partie ! 

    C'est un joli dossier avec de bonnes idées !

    Vous pouvez y trouver des recettes sympathiques et nos bonnes adresses de la région, pour préparer vos repas de fêtes.






    Retrouvez-moi en compagnie de 
    Vanessa Romano (vanessacuisine.fr) 
    et Nathalie Morel (lespapillesgourmandesdenath.fr) ! 


    Et si ne trouvez pas l'édition Côte d'Azur ...

    Huîtres chaude en habits de fêtes 
    Filet mignon aux noisettes, sauce cacao épicée

    vendredi 27 novembre 2015

    Tartelettes "éclairs" aux pommes "boutons de roses"

    tartes aux pommes



    Je vous propose aujourd'hui de jolies tartelettes aux pommes, vraiment délicieuses, avec une présentation particulièrement originale  ! 



    tartes aux pommes


    Comment les préparer ? 
    Avec une pâte sablée toute simple, recouverte d'une crème d'amande puis d'une crème mousseline au caramel de miel et agrémentée de roses composées de lamelles de pommes, et saupoudrées d'éclats de caramel ...


    Vos variations préférées cette semaine