vendredi 24 janvier 2014

Risotto au panais et gorgonzola



Vous allez adorer ce risotto onctueux et réconfortant, au goût délicieux de gorgonzola, toutefois adouci par la saveur du panais !

Une association inattendue mais particulièrement heureuse, que je vous recommande.








Le panais est, comme la carotte, une plante herbacée de la famille des Ombellifères, dont on consomme la racine.
Utilisé par les Grecs et les Romains et aliment de base au Moyen-Age, le panais fut ensuite oublié, éclipsé pendant longtemps par la pomme de terre. 
L'intérêt actuel pour les légumes anciens a permis de redécouvrir les qualités gustatives du panais mais également ses qualités réelles d'"aliment-santé" : c'est un anti-oxydant riche en folates, en vitamine C et en éléments minéraux.

Les jeunes pousses du panais, cueillies tendres lorsque la tige est encore verte, se consomment également. 





Le panais a une saveur caractéristique unique, douce et très agréable, que j'aime beaucoup.

Facile à cuisiner, il peut être préparé de multiples façons, souvent originales mais toujours savoureuses : en purée, en velouté, rôti au four, en soufflécru râpé dans une salade, tout simplement cuit à la vapeur puis assaisonné d’un filet d’huile d’olive, sauté ou glacé avec d'autres légumes, ... etc.





Un plat de saison qui va ensoleiller votre repas !



Risotto au panais et au gorgonzola

Ingrédients

400 g de riz à risotto "Fior di Riso" Arborio
500 g de panais
huile d'olive
3 oignons rouges
une feuille de laurier
une branche de thym
10 cl de vin blanc sec
1,3 litre de bouillon de légumes
100 g de poitrine fumée (allumettes)
1 cuill. à soupe de mascarpone
150 g de gorgonzola
huile d'olive
sel, poivre selon votre goût



Réalisation

  • Préparer le bouillon. Le réserver au chaud.
(Utiliser du bouillon déshydraté de volaille ou de légumes : en général la proportion est de 2 tablettes pour un litre d'eau).

  • Préparer les panais
    • Éplucher les panais, les rincer sous l'eau froide.
    • Les détailler en petits cubes (1 cm de côté environ).
    • Faire chauffer une cuillère à soupe d'huile dans une sauteuse et y ajouter les dés de panais.
Une fois coupé la chair du panais s'oxyde rapidement. Il faut donc le préparer immédiatement ou le placer dans de l'eau légèrement citronnée.
    • Faire revenir les les dés de panais à feu vif pendant 5 minutes en remuant.
    • Saler, poivrer.
    • Ajouter la branche de thym.
    • Poursuivre la cuisson à feu modéré pendant 10 à 15 minutes, jusqu'à ce que le panais soit cuit.
    • Réserver au chaud.

  • Préparer la poitrine fumée
    • Découper la poitrine fumée en tout petits cubes.
    • Faire sauter dans une poêle à sec jusqu'à ce que les cubes de lardons soient croustillants. 
    • Éliminer le surplus de graisse fondue et réserver.

  • Préparer le risotto
    • Ciseler finement les oignons (en petits cubes) .
    • Verser 2 cuillères à soupe d'huile d'olive dans une cocotte, ajouter les oignons ciselés et la feuille de laurier et les faire suer pendant 10 minutes à feu doux.
    • Ajouter le riz, le faire "nacrer" : remuer jusqu'à ce qu'il soit translucide.
    • Verser le vin blanc dans la cocotte et laisser cuire à feu moyen en remuant jusqu'à ce qu'il soit absorbé.
    • Verser 2 louches de bouillon très chaud sur le riz. Saler très légèrement (le bouillon est déjà salé) et poivrer. Remuer constamment jusqu’à ce que le bouillon soit complètement absorbé.
    • Continuer à ajouter du bouillon, louche par louche, au fur et à mesure de son absorption tout en remuant régulièrement (pour que le riz n'accroche pas) et laisser cuire 20 minutes environ.
    • Le risotto doit alors avoir une consistance épaisse et crémeuse.
    • A la fin de la cuisson du riz, ajouter les dés de panais (après avoir retiré la branche de thym)
    • Incorporer une cuillère à soupe de mascarpone. Mélanger pour bien enrober le riz et lui donner une consistance onctueuse.
    • Ajouter le gorgonzola coupé en petits dés. 
    • Mélanger à nouveau à feu doux jusqu'à ce que le gorgonzola soit fondu, puis stopper la cuisson.
    • Décorer avec les dés croustillants de poitrine fumée.


Servir immédiatement !





Vous aimez le risotto ? Vous aimerez aussi ...



2 commentaires:

  1. Honte à moi je n'ai jamais goûté les panais. Il faut absolument que je comble cette lacune.
    Excellent risotto qui me fait saliver. J'adore en cuisiner et on peut varier les saveurs à l'infini.
    Bon W.E
    Michèle

    RépondreSupprimer

Quelques mots pour donner votre avis m'aideront à progresser et persévérer !

Vos variations préférées cette semaine